Se transformer en or - Mes articles - Guy Corneau - ToSlog.com

Guy Corneau

Fri 20 June 2014 L'été qui vient, le solstice, la puissance du feu créateur se fait sentir. Bon temps de repos, d'inspiration et d'action.

Se transformer en or

17/10/2012

 

Toutefois, de quel plomb est-il question ? James Hilman, éminent psychanalyste jungien, m'a dit un jour : «Lorsque nous retournons voir nos parents, dès le seuil de la maison, un poids s'abat sur nous. C'est le poids du passé. Voici le plomb dont parlent les alchimistes.» Ce poids est fait d'habitudes et d'attitudes, de tout ce que nous avons été et vécu. Il persiste en nous à notre insu. Par exemple, ma mère vient de me téléphoner. Même si je lui ai parlé il y a trois jours, elle se plaint amèrement que ses enfants l'ont oublié et que plus personne ne lui téléphone. D'un seul coup, cela m'a irrité. Je me suis senti impuissant devant sa détresse. Le poids du passé venait de me sauter au cou.

 

La matière première du Grand Œuvre intérieur est ce qui nous « emmerde », si vous me passez l'expression, ce qui affecte notre état d'âme et l'alourdit. Il s'agit parfois d'une expérience qui évoque ce qui a été, parfois il s'agit de l'actualité de nos vies qui nous plonge dans la morosité, et parfois encore du sort du monde qui nous jette dans le noir. Pourtant, dans ces moments d'encombrement intime, nous pouvons dire que nous n'avons jamais été à la fois si éloigné et si rapproché d'une possibilité de transformation intérieure. Si éloigné parce que notre état est bien loin de l'or et de sa lumière, si rapproché parce que sans avoir identifié cette matière première nous ne pouvons commencer le travail.

 

Si le plomb parle de ce qui nous « plombe », qu'en est-il de l'or ? L'or d'une vie est sa joie, son amour, sa force créatrice, ce qui nous allège et nous donne de l'élan. L'or d'une vie est sa beauté. Les tibétains, ces alchimistes des hauts plateaux spirituels parlent du fond lumineux de l'être que personne n'a à créer puisque ce fond constitue la nature même de tout ce qui est. Peut-on utiliser alors les obstacles qui se présentent comme autant d'occasion de découvrir qui nous sommes réellement ? Comme des opportunités de rencontrer non seulement les ombres qui nous attachent au passé et qui entraînent sa terrible répétition mais de développer également nos précieuses ressources aurifères ? Il n'y a sans doute pas d'autre issue, même si tout ce travail d'épuration répugne à la plupart d'entre nous.

 

Est-il vrai que nos états intérieurs dépendent par exemple de ce qui nous arrive ? Si tel était le cas, nous serions de purs esclaves. Par contre, si l'on peut au coeur de l'épreuve trouver une joie intérieure qui est indépendante des circonstances et prendre appuis sur elle pour rester debout, nous venons de trouver la racine de la liberté. On commence alors à fabriquer de l'or. Sans relâche les situations de l'existence nous invite à cultiver la même attitude : recevoir la vie de façon amoureuse et nous unir à elle pour accomplir pas à pas l'œuvre de transmutation intime. Ainsi, les alchimistes nous invitent à devenir de véritables artistes de nos vies, des êtres qui se transforment en découvrant leur nature profonde, des artistes dont l'accomplissement est leur vie même.

 

« Invaincu, invincible, dont on ne triomphe pas », voici l'éthymologie du mot « Invictus » le titre du poème que le jeune poète William Ernest Henley écrivit sur son lit d'hôpital à vingt-cinq ans après avoir été amputé d'un pied. Ce texte devint l'inspiration majeure de Nelson Mandela pendant ses vingt-six ans d'emprisonnement. Il fut la source de sa résilience, le creuset de la transformation du plomb de ses chaînes en l'or de sa détermination. Pendant ces longues années, ce sont ses prisons intérieures qu'il transmutait : « Aussi étroit soit le chemin, nombreux les châtiments infâmes, je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme. » Ainsi peut-on cultiver la sérénité au cœur de l'épreuve. Et ce précieux métal, on ne peut le trouver que si l'on part à sa recherche, que si l'on se fait troubadour, trouvère, trouveur d'or.


  • Partager :
Commentaires des internautes

Nombre de commentaires par page

Vous pouvez insérer votre commentaire ici

Etre tenu informé des commentaires sur cet article

J'atteste sur l'honneur avoir plus de 13 ans, détenir tous les droits sur ce contenu (texte, image, vidéo ou autre), n'enfreindre aucune loi propre à la vie privée, au droit d'auteur et à l'image de tiers et respecter les règles de bienséance de la communauté Slog.

CONNECTEZ-VOUS

se souvenir de moi

Vous pouvez vous connecter avec votre compte Facebook
FB.connect

Vous avez oublié votre mot de passe ?
Vous pouvez faire une demande pour le recevoir par email, cliquez-ici!

Je veux mon Slog !

Vous êtes auteur , réalisateur, artiste en tous genres et vous souhaitez partager vos créations avec le grand public...

En créant votre Slog, vous pouvez :

  • Echanger avec la communauté des lecteurs et slogueurs
  • Présenter vos textes, votre actualité, vos photos & vidéos
  • Partagez vos créations, vos inédits, vos articles et autres réalisations


Suivre les Slogs !
Vous souhaitez suivre l'actualité des Slogs, participer, échanger avec la communauté !
Votre message vient d'être envoyé, nous nous efforcerons de vous répondre dans les plus bref délais.
L'équipe toSlog

Contactez-nous

Votre message concerne :

*

*

Gestion de votre Slog

Accès à la gestion des paramètres de votre Slog