Médiversaires de juillet ! - Eli Anderson - ToSlog.com

Eli Anderson

Fri 11 May 2012 Bienvenue sur mon Slog.
If you wish to read more about this author, go to his main Slog page, Click here! 
Blog

Log in to join
the conversation


Follow Eli Anderson on

Médiversaires de juillet !

10/07/2012

Allez, zou, que tous les Médicersaires de juillet se manifestent, et qu'on les fête haut et fort, à défaut de le faire sous le soleil !


  • Partager :
Comments (83)
  • Caroline. 27/07/2012

    en retard, mais joyeux anniversaire^^

  • Violette_rêveuse 27/07/2012

    Joyeux anniversaire ne retard

  • Camillette 27/07/2012

    Et puis beurre the day comme dit kev' ;)

  • odyss01 26/07/2012

    Joyeux anniversaire,O P addict

  • Titechloé 26/07/2012

    Joyeux anniversaire O-P.Addict ^^

  • FannySasha 19/07/2012

    Moi aussi j'aime bien ton monologue Mary-Hélène ^^

  • Mary-Hélène 18/07/2012

    Ah merci O.P-Addict de me soutenir avec mon monologue ^^
    En fait je comprends Angèl, c'est trop bien d'en faire !! xD
    Dans un sens tu te sens bête quand t'écris certains trucs, mais en même temps ça te fait rire et c'est trop marrant ^^ Je compte bien essayer d'en refaire quand l'envie m'en passera ! ;D

    Bonne fin de vacances ! :)

  • O.P-Addict 18/07/2012

    ihi xD si si je l'ai lu en entier !! C'est hyper attrayant pour moi les monologues ^^
    En ce qui concerne le soleil pour moi...J'ai passé seulement 2 jours à la mer... et j'ai pas eu le temps de bronzer --' mon Epiderma se manifeste douloureusement au niveau du dos --' Oui en gros on a pas bronzé mais on a cramé ! Mélano-truc et les siens ont mal fait leur travail ! J'en souffre depuis deux jours !!
    Enfin maintenant je suis à Paris alors j'ai pas trop l'occasion de bronzer/brûler.
    .......oh je me rends compte que je dévie en monologue là .. O_o
    Bon je vais m'arrêter là !
    Oh au faite j'ai visité un charmant petit village nommé Barbizon où la peinture paysagiste a beaucoup été critiquée à une certaine époque et...blablablabla

    Bon ok j'arrête ..

    Bonne soirée les gens ! :) le 25 juillet je suis de retour chez moi ! Je rattraperai mon absence ! (j'essaierai ^^')

  • Mary-Hélène 18/07/2012

    Bah toujours personne ?
    Mon monologue n'a pas dû attirer alors ...
    Eh bien faut vraiment que je progresse .. x)

    Je crois que je vais aller à la piscine parce qu'il fait vraiment trop chaud !

  • Mary-Hélène 18/07/2012

    Je ne sais pas si vous êtes d'accord avec moi mais ce slog a bien besoin d'un petit monologue pour le réveiller !!! Parce que oui, bien évidemment, nous sommes le 18 juillet 2012, il est 14h08 (bien sûr que ce commentaire sera posté, heum ... il sera beaucoup plus tard ^^), il n'y a pas de pirates ( n'est-ce pas Thibault ? non, il est sagement parti en vacances en nous laissant une énigme que je n'ai toujours pas essayé de faire .. pourtant ce n'est pas le temps qui me manque ces derniers jours ...!), il n'y a personne qui puisse redonner vie à ce slog en cette merveilleuse journée ensoleillée ! Enfin je ne sais pas vous, mais chez moi, (angèl j'espère que t'as le beau temps^^) il y a un grand soleil (j'ai de la chance de jamais prendre de coup de soleil, là je pense à kikyra (;P), certes un peu de nuages qui cache le bleu du ciel mais bon ^^ Très beau !!! En plus, il y a une petite brise fraîche qui passe de temps en temps, ce qui me permet de ne pas transpirer (oui parce que je ne vous l'ai peut-être pas dit, mais dès que je fais un effort, même si je ne suis pas essoufflée, fatiguée ou n'importe quoi dans ce genre, je transpire. C'est un peu chiant ce truc quand même ^^ Donc quand il m'arrive de pas transpirer, je le chante à tout le monde ^^ Ouais je sais c'est dégueulasse .. :P)

    Alors bon qu'est-ce que je pourrais bien raconter ? Il ne s'est pas passé grand chose ces derniers temps .. Chose miraculeuse : mes cousins, qui habitent à environ 100 mètres de chez moi ( bah oui, toute ma famille est dans le même village, même mon père, j'ai les parents divorcés oui .., donc même mon père habite derrière chez moi ... c'est pourri ça quand même dès fois .!) ne sont pas venus squatter vers ma soeur et moi depuis dimanche !!! Et ils partent en vacances le 2& juillet donc je serai TRANQUILLE !!! =D

    Ouais là je parle mais c'est pour rien dire .. mais n'est-ce pas le principe d'un monologue ? --'
    En ce moment, je m'amuse à regarder les clips sur You Tube, de Shy'm (parce que c'est ma deuxième chanteuse préférée et je ne connais presque pas ses chansons, juste les plus connues ..) et je suis troop scotchée à la chanson "Oublie-moi" .. Je crois que je vais faire la chorée au spectacle de fin d'année de mon collège .! (oui je vais au lycée mais rien n'empêche de revenir pour faire les répétitions au mois de juin !)

    Bon je sais pas si ce morceau de ma vie correspond à un monologue mais pas grave, je le poste quand même ^^
    Il est 14h19 :P

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Hahahahahaha !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Moi je me fais jamais de tresse ^^ J'ai dû en faire cinq fois l'année dernière ^^ Même si j'aime ça, je sais pas mais comme j'ai pas l'habitude j'en fais pas --'
    Mais j'adooore avoir les cheveux bouclés !!!
    Ma soeur les a, mais elle, elle veut mes cheveux ><" cherche l'erreur ^La nature humaine est mal faite sur ce coup-là ! :)

    Bon bin à demain alors. On aura pas fait le com's rond finalement. A moins que je fasse des monologues jusqu'à 100 mais ça m'étonnerait que j'y arrive seule.

  • Kikyra34 16/07/2012

    Bon, on parasite ?
    bon... je me suis fait un tresse (manquée). je sais pas porquoi je dis ça. il fait super chaud (rapport ???). chais pas, comme j'ai les cheveux super plats (rapport avec la température ??), quand il fait chaud, la nuit, je me fais un chignon (oh boy, je suis folle), et le matin, je me réveille avec un chignon défait (ben oui, qu'est-ce que tu croyais !) et j'ai le cheveux bouclés pour comme 1h. bref, pour résumer, quand je me fais un chignon, j'ai les cheveux bouclés pour environ 1h

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Ah d'accord. bon. j'insiste pas alors.

    Moi non plus à vrai dire, j'ai peur de ce que je vais voir.
    Je l'ai même pas lu non plus ^^
    Mais j'ai dit que j'allais essayer donc je suppose pas avoir le choix !

    Bon, alors heu ... on se pose des questions sur nous ? Ok, je suis nulle.

  • Kikyra34 16/07/2012

    comme c'est toujorus impossible, j'ai pas tenté après avaoir lu ^^

  • Kikyra34 16/07/2012

    Valyna ? ouais, je sais. mais euh... c'ets compliqué.

    Ézelphe
    Espaj
    Vylk
    Khloé
    Marsèz
    Philys
    Philaé

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Ah tiens tu as essayé de faire l'énigme de thibault ?

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    J'aime bien tes prénoms ^^ J'adore quand c'est rare. Enfin perso j'en ai jamais entendu parler.
    Quand tu auras la suite, tu la mettras ?
    Comme ça je pourrai me forger un avis sur chacun des personnages !

    Mais tu avais pas déjà une autre histoire ? Avec plusieurs personnages ? Je me rappelle qu'il y avait un prénom qui j'adorais aussi. ça commençait par un "v" je crois ...

  • Kikyra34 16/07/2012

    oui, moi aussi, je l'aime bien. mais j,aime bien Vylk (le gars arrivé avec elle) et Ézelphe (le gars qui parle). je sais pas, Vylk, je le trouve.... attirant. Philys aussi. Ézelphe... je le sens comme proche de moi.

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Non je l'aime beaucoup cette fille ^^
    Elle a un truc qui fait que je la trouve plutôt intéressante.
    Peut-être parce qu'elle ne parle presque pas. Juste à la fin. Je me pose beaucoup de questions sur elle.

  • Kikyra34 16/07/2012

    Merci pour les corrections. c'est super gentil. sinon, ouais, bon, Philys (la fille aux cheveux noirs) est spéciale, quoi (je pensais que tu allais dire un truc sur ce qu'elle a dit ou sur le Camp... mais pas grave ^^).

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Merci pour le début ^^

    Alors fais attention quand tu dis "je m'étais levé et lancé mes armes vers l'homme". "Je m'étais levé" est juste mais après, "lancé" ne se conjugue pas avec l'auxiliaire "être" mais "avoir" donc "je m'étais levé et j'avais lancé mes armes vers l'homme".

    Aussi, au lieu de mettre "cinq mètres par cinq mètres", ce qui alourdit un peu, mets plutôt " vingt-cinq mètres carré". enfin moi je mettrais ça. Fais comme tu veux.

    Je mettrais aussi "c'est à peine si nous pouvions respirer" au lieu de "c'était à peine si nous respirions". Je trouve que c'est plus juste.

    "digne, distinguée et droitE".

    "À peine descendus, la plupart étaient tombés et deux d'entre nous étaient morts, si l'on ne comptait pas une dizaine déjà morts pendant le trajet" --> j'enleverais le mot morts vers la fin. "A peine descendus [.....] si l'on ne comptait pas ceux du trajet" ou un truc du genre.

    "Mon combat contre le Maire N'était rien comparé à cela"
    "Puis, nous avions dÛ nous lever".

    Vers la fin, c'est "son poinG", avec un "g", pas un "t".

    Bon c'est surtout des fautes d'orthographe ou de formulation ... Je préfère te les dire quand même ^^
    Moi j'ai adoré la rencontre avec la fille aux cheveux noirs :)

  • Kikyra34 16/07/2012

    Il faut mettre les choses au clair. Dans les autres États, un Maire était un homme qui dirigeait un village ou une ville particulière. Un Maire pour nous était un monstre, un assassin, un meurtrier sans pitié.
    J'étais terrorisé. Je restais un enfant de presque huit ans.
    " C'est ça. Maintenant, je vais te... "
    Je ne sais ce qui m'avait pris. L'adrénaline peut-être. Ou bien la colère de voir mes parents morts. Ou encore voulais-je en avoir fini ? Bref, je lui avais sauté dessus.
    Personne ne me dicterait ce que je devais faire...


    LA PETITE D'ISMARE
    J'étais peut-être libre de faire ce que je voulais, restait le fait que ma stratégie n'étais pas la meilleure. J'avais huit ans. Il était un Maire. Des années d'expérience à tuer. J'allais mourir, c'était certain. Peut-être avais-je un peu de prétention, finalement ?
    Il me repoussa et je me retrouvai rapidement à terre. J'aurais voulu ne pas me relever, rester là et attendre ma mort. Je ne sais d'où venait ma force, mon courage, mon cran, mais je m'étais relevé et lancé mes armes vers l'homme. Ce dernier était efficace et les évita. Je m'étais relevé et m'étais placé devant mes parents. J'étais resté là à fixer le Maire.
    Je m'étais demandé ce qui me prenait. Le pire était que j'étais calme. Mon coeur battait normalement et je ne tremblais pas. Je n'avais qu'une douleur au dos, mais cela, je l'avais eue pendant un cours lorsqu'on m'avait poussé trop fort sur un mur.
    Lorsqu'il fonça vers moi, je me jetai par-dessus lui et me retrouvai à l'extrémité. Comment avais-je fait une bonne vingtaine de mètres en un seul saut ?
    Mystères, mystères, mystères et encore des mystères !

    Une semaine après tout cela, j'étais en route pour le Camp. Je n'avais pas pu choisir. Des gens m'avaient trouvé là, dans le rue, à chercher de la nourriture. Mes amis m'avaient abandonné. Pourquoi ? Encore un autre mystère.
    J'étais dans un train, entassé parmi une vingtaine d'autres enfants. La partie dans le train dans laquelle nous étions était grande comme cinq mètres par cinq mètres. Et nous n'avions pas encore pris les enfants d'Ismare, d'Isol et d'Isamn...
    Lorsque nous fûmes complets, nous étions une centaine et l'espace alloué n'avait pas changé. C'était à peine si nous respirions. Nous partions d'Isamn pour faire des milliers de kilomètres ainsi. Nous arrivâmes une semaine plus tard à un kilomètre du Camp. Nous devions marcher jusque là-bas.
    Seuls les enfants entre zéro et quatre ans étaient épargnés, mais je doutais que ce soit mieux. À la place, ils étaient dans un chariot et rien ne les protégeaient. Ils pouvaient bien se cogner contre les parois ou tomber au sol, personne ne les aiderait.
    Après des milliers kilomètres aussi mal traités, il ne fallait pas s'attendre à bien marcher, d'une façon digne, distinguée et droit. Habituellement, personne ne va vraiment vers sa mort très rapidement. D'habitude, on essaie des détours... cette fois, les détours étaient à moitié involontaires. À peine descendus, la plupart étaient tombés t deux d'entre nous étaient morts, si l'on ne comptait pas une dizaine déjà morts pendant le trajet. Une cinquantaine vomissaient, tous saignaient, personne ne marchait bien... c'était un désastre. Jamais, je n'avais pensé à ça en m'imaginant le Camp.
    Les soldats qui nous entouraient se promenaient avec des fouets. Mon combat contre le Maire était rien comparé à cela. J'avais vraiment peur. Puis, nous avions dut nous lever. Marcher était le pire. Nous tombions à chaque pas. Une douleur terrible s'emparait de moi. Je voulais me suicider avec quelque chose, mais je n'y arrivais pas. Peut-être qu'à force de tomber... ?
    Cela ne fonctionna pas. Et puis, je les ai vus.
    Les barreaux.
    Les tours.
    La petite ville.
    La colline entourée de barbelés.
    Les édifices...
    Et les gens.

    Mon front brûlait tant que je croyais que c'était pire que la douleur au reste du corps. Venant d'Ishio, je n'étais pas habitué au chaud et au feu. Or, on nous identifiait en nous brulant le front d'une façon que cela restait pour toujours. Même ceux d'Isamn hurlaient.
    J'allais m'écraser au sol pour une unième fois, une main me rattrapa. Ce n'était pas un soldat, mais un garçon d'une dizaine d'année, trois-quatre ans de plus que moi. Il semblait plus à l'aise que nous, mais n'avait pas un air de prétentieux/moqueur/riche/ snob. Il était juste lui-même et semblait avoir la bonté et l'entraide dans ses valeurs. Il m'avait fait un minuscule sourire de réconfort le temps d'une fraction de seconde. Malgré ce petit geste, je m'étais senti beaucoup mieux.
    J'avais eu la force pour continuer la journée et quelques jours de plus après ce sourire, puis, tout tomba au plus bas...

    Quelques semaines plus tard, j'avais réussi à avoir tous les Campeurs à dos. Quelques ans plus tard, j'étais presque mort.
    Je venais d'avoir été battu quand je vis un Campeur entrer avec deux enfants. Je soupirai intérieurement. Des nouveaux, il en arrivait chaque jour. Sans vouloir faire de jeu de mot, ce n'était pas nouveau.
    Je me changeais en prenant soin de ne pas me coucher aux endroits sensibles quand une main se posa sur mon épaule. Elle me rappela ma rencontre avec ce garçon qui m'avait fait sentir mieux le premier jour. Je me retournai et me retrouvai presque face à face à la fille qui était nouvelle.
    Elle avait les yeux noirs, les cheveux noirs longs et lisses. Sa peau était lisse aussi, mais teintée quelque peu de rouge. Elle avait souffert dès le premier jour... Je ne pus m'empêcher de ressenti de la pitié. Son corps était bien beau, bien que rouge, et sa poitrine commençait à se former. Bien sûr, je n'avais presque pas vu de fille aussi belles dans le Camp, soit déformées par la torture ou venant de milieu moins... privilégiés, mais ceux d'Ismare avaient toujours été... autres. Ils étaient les plus pacifiques et assoiffés de liberté. Le Camp, pour eux, était une torture. Juste la bâtisse. Ils n'en étaient pas moins beaux. Une beauté qui frappait. Un peu plus et tous les garçons étaient béats devant elle. Habituellement, Ismare était dans une autre section. S'ils étaient trop... rebelles.
    Lorsque je montai mon regard vers son cou, puis son visage, je vis qu'elle tremblait. C'était presque imperceptible, mais je le remarquais. Ishio était reconnu pour ses guerriers. Nous avions tous les sens bien aiguisés pour tous les combats dès notre plus tendre enfance. Je crois que les enfants d'Ishio s'en tiraient beaucoup mieux que les autres.
    Je croisai ses yeux. Elle avait pleuré, c'était sûr. Mais elle avait cette force, celle de vouloir montrer une bonne image de soi-même et se montrer fort. Je lui souris pour la réconforter. Je vis alors son front. Et perdis le sourire. Un front bataillé. Elle devait avoir trop hurlé, trop gigoté, trop bataillé... son front était le défaut de sa beauté. Elle n'avait plus besoin d'un numéro d'identification.
    " On m'a dit que vous deviez... "
    Je ne l'écoutais pas. J'écoutais sa voix. Je ne savais pourquoi, ceux d'Ismare semblaient avoir toutes les qualités... la beauté, la grâce, cet accent...
    Quand elle comprit que je ne l'écoutais pas, elle se tut et sembla me regarder de la tête aux pieds. Elle ne devait être guère impressionnée ; je n'étais pas très beau. Elle me tendit la main qu'elle avait resserrée. Elle me tendait son point droit dont la paume cachée était vers le haut. C'était un genre de rituel chez eux. Heureusement, je savais quoi faire. Ceux d'Ismare étaient un peu retirés du monde : ils ne connaissaient rien des autres peuples. Nous, nous savions toutes leurs coutumes. D'innombrables coutumes ! Tous ceux d'Ishio, Isol et Isamn étaient perdus et étaient mêlés, mais eux semblaient savoir tout et tout maîtriser à la perfection.
    Je tendis ma main droit à mon tour, paume vers le haut, mais ouverte. Je vis alors l'autre nouveau qui nous regardait sans un mot. Je me figeai, craignant quelque chose. Je ne savais pas trop. Faisais-je une erreur ? Me trompais-je ? La fille me fit un sourire. Je failli tomber dans les pommes. Son sourire...
    " Ézelphe ! cria une voix moqueuse qui me ramena à la réalité. Commence pas à tomber amoureux d'elle et de lui répondre au signe de... "
    Le garçon qui avait parlé se tut. Une Campeuse entrait et me fixait. Je repoussai brusquement la nouvelle ; des punitions, j'en avais déjà trop eu, je n'en voulais pas plus.
    Par contre, c'est elle que l'on attrapa et que l'on battit devant tout le monde. J'écarquillai les yeux. Pour la première fois, on ne me chicanait pas, moi. Et pourtant, elle n'avait rien fait...
    SHLAC !
    Le sang coulait, mais je ne voyais pas ce qui s'était passé. Peut-être...
    Son poignet droit était à moitié ouvert. Tous les jeunes de mon âge commencèrent à hurler d'effroi. La fille ne parlait pas. Était-elle muette ? La question me fit mal. J'avais fait du mal à...
    " Bon, voilà ce qui est réglé. Allez, couchez-vous et c'est oublié. "
    L'ordre ne passa pas. Personne n'obéit. La fille était au milieu de la pièce, le front encore plus déformé, le poignet droit à moitié ouvert et le reste de son corps couvert de sang.
    La Campeuse partie, nous nous précipitâmes vers elle. Notre Clan était différent. Nous avions vécu ensemble. Nous étions une grande famille. Nous acceptions tous les nouveaux qui venaient dans notre Clan. Les plus vieux entraient dans des gangs qui faisaient encore plus mal aux plus vulnérables. Nous nous soutenions et aidions les autres.
    " J'ai un bandage, je peux...
    -Attend, j'ai quelques petites feuilles qui peuvent...
    -Je vais chercher un peu de... "
    Elle ne répondait pas. Elle les regardait sans un mot.
    " Pourquoi tu ne parles pas ? Comment fais-tu pour rester dans ce silence alors que ta main est à moitié..., demanda une fille qui était arrivée en même temps de moi. "
    La nouvelle se figea. Elle se tourna vers l'autre et la dévisagea. Elle ouvrit la bouche et dit quelques mots de son accent si craquant :
    " Mon père est un criminel. Et ils veulent se venger. Sur moi. "




    voila. la suite.

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Oh la dèche ! ^^
    Ouais ça fout vraiment la frousse, plus jamais ça ! Maintenant je fais attention !

  • Kikyra34 16/07/2012

    Ben je comrpends ! moi aussi, jai failli tout perdre quand mon ordi a été réparé !

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Non je pense pas, là j'ai préparé le coup ^^
    J'ai enregistré tout mon dossier sur un disque dur pour être sûr de rien perdre !
    Enfin oui j'espère pas que ça recommencera, j'ai bien cru que j'allais faire une crise cardiaque !^^

  • Kikyra34 16/07/2012

    ah, merci ;)

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Oui je comprends. C'est dur de passer au général pour se rapprocher petit à petit à la chose dont on veut parler.
    Mais t'as bien géré en tout cas ! :D

  • Kikyra34 16/07/2012

    oui j'ai vu. je comprends que tu sois paniquée !! j'espèere que çca t'arrivera pas d'autres fois...

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Ouah tu as vu sur le post "Tome 5 : News" ?
    Quand j'ai parlé que j'avais eu peur d'avoir perdu mes documents sur le Tome 2 de mon histoire ?

  • Kikyra34 16/07/2012

    en fait, le plus difficile, c'est l'entrée dans le Camp (clin d'oeil a Titechloé). mais c'ets vria que c'est difficile...

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    De rien !
    Je me suis aussi mal exprimée. Quand je disais "enfant", (oui c'est difficile de voir si c'est un garçon ou une fille dans le texte ^^) .. enfin j'ai compris que ce n'était pas un enfant qui parlait réellement mais que c'était un "retour-en-arrière", une sorte d'autobiographie.

    La deuxième partie est la plus touchante. La mort des parents .. c'est assez horrible quand même ...
    Je me doute que ça devait être difficile à écrire .. C'est toujours difficile dans ces instants-là ..

  • Kikyra34 16/07/2012

    *souris*
    merci :)
    c'est gentil. hum... disons que tu t'es trompée sur un point, mais je te pardonne parce que c'est pas évident de le voir (je t'ai pas dit qui parle ^^). mais le gars (c'est un gars ^^) a seize 0u quatorze (débat entre la moitié de moi et l'autre moitié xd) ans et raconte ce qui s'est passé... mais je t'ai pas montré la suite xd

    mais oui, il y a beaucoup d'émotions et je dirais que c'était pas facile a écrire... mais j'ai quand même adoré

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Comme je te l'ai dit sur msn, je l'ai déjà lu, du moins le début parce que je ne me souviens plus vraiment de la fin.
    "Ne pas pleurer", c'est une promesse que je me suis faite aussi. Pour beaucoup de choses très compliquées.
    Je trouve que ton texte est touchant parce qu'il est raconté par une enfant. ça incite le lecteur à se rapprocher davantage du personnage.
    Il y a de l'émotion. J'aime beaucoup.

    J'ai juste vu une faute "mes promesseS".

  • Kikyra34 16/07/2012

    PROMESSES
    Je m'étais promis de ne jamais pleurer de ma vie. J'avais six ans lorsque j'avais fait ma promesse. Il fallait dire que je venais d'Ishio et qu'à six ans, les promesses sont souvent farfelues et difficiles à tenir. Ishio était un endroit froid, haut en montagne. Un endroit qui était plutôt fermé, plutôt peu accueillant et où l'on apprenait la dureté. C'était la meilleure place pour apprendre à se battre, pour apprendre quelque chose avec détermination. On ne laissait jamais tomber, on se concentrait et on faisait. On se surpassait. Quand à mes promesse, jusqu'à mes quatorze ans, je n'avais tenu que deux promesses sur une centaine.
    La première était de ne jamais tomber amoureux pour ne jamais avoir mal plus tard. Ces temps-là, j'avais vu ma cousine en peine d'amour et disons que son ancien " petit-ami " n'avait pas été très doux avec elle après leur rupture. Allant à la même école, elle devait l'affronter chaque jour et il s'arrangeait toujours pour devoir se battre contre elle pendant les entraînements. Même à Ishio, qui était l'État le plus dur et le plus sans pitié - après le Camp bien sûr -, on n'avait pas le droit de blesser gravement son adversaire. Gravement, c'était briser des os, fouler un membre. Pourtant, après une semaine, elle avait les côtes cassées, la jambe en sang et la peur gravée à jamais dans son esprit. À ce que j'avais compris, elle en avait reçu toute une. Même si j'avais six ans, j'avais une bonne force et je l'avais fait comprendre au garçon.
    Bon, disons qu'il m'avait tout de même brisé un poignet, mais un coup de pied dans les parties intimes, un couteau qui avait brulé sa joue en passant trop proche et trop rapidement, et un coup de poing dans la face, ce n'était pas rien. Le garçon avait quinze ans et j'en avais quatre... il était soit mauvais, soit trop prétentieux pour s'occuper de moi - quoique il devait se méfier après ça... -, soit c'était moi qui était plus fort que la moyenne. J'osais croire que c'était un peu des trois...

    Ma deuxième promesse avait été de ne jamais trahir quelqu'un. Sur ce sujet, il n'y avait pas grande histoire. C'était juste qu'en plus d'avoir une force physique intéressante, j'avais de l'intelligence. Dès que je commencerais quelque chose, je le finirais et je mettrais tout en oeuvre pour le faire de mon mieux. Les amis que j'aurais ne seraient pas juste des amis ; ils seraient des confidents, des propres, pu que ça même : une partie de moi.
    Je ne comprenais pas ce qui prenait les adultes de penser que les enfants ne sont bons à rien, innocents, trop paresseux, incapables de faire quelque chose, incapable de faire changer quelque chose... bref, les adultes semblaient trouver que nous étions insignifiants. Je ne comprenais pas pourquoi d'ailleurs. N'avaient-ils pas été enfants eux aussi ? Ils pensaient que nous n'arrivions pas à penser ainsi. Et pourquoi pas ? Pourquoi dénigrer sa propre espèce ? J'avais le droit de penser cela ! J'avais été obligé de mentir, faire semblant, simuler... tous des synonymes que nous aurions dû oublier. Et pourtant que j'avais été obligé d'utilisé à l'âge de l'innocence, selon les adultes.

    Jusqu'à mes huit ans, j'avais tenu le coup ; je n'avais pas pleuré. " Et alors, pourquoi as-tu pleuré ? Tu aurais pu garder la même cadence ! "... je vous entends jusqu'à ma plume. La réponse est simple : nul ne pleure point à la mort de ses parents.
    À mes huit ans et demi, puisque le demi est important à cet âge-là, j'étais entré dans notre grotte. À Ishio, les riches habitaient des cavernes extrêmement bien aménagées, luxueuses - oui, cela existe, des cavernes luxueuses - et tout cela. Pour ceux, dis " normaux ", nous étions dans des grottes. Les pauvres étaient à la belle étoile ou dans des genres de tentes.
    Entrant, je m'arrêtai et j'avais entendu un coup. Pas comme une arme qui s'abat sur sa proie. Plutôt comme un " POW ! ". Je m'approchai donc rapidement et arrivant dans la pièce principale, je failli hurler. Au lieu de cela, je m'étais caché de mon mieux et avais sorti mes armes - à Ishio, on ne se promenait jamais sans un couteau ou quelque chose de tranchant qui pouvait faire l'affaire d'un couteau - le plus discrètement, rapidement et silencieusement possible.
    Un homme était debout au milieu de la pièce, dos à moi, et faisait face à mes parents qui étaient... pendus au mur. Il tenait quelque chose dans ses mains que je n'aurais su décrire. Il avait utilisé cet objet pour faire le " POW ! " et je ne me doutais pas qu'il ait tué mes parents. Le problème était que si mes parents étaient morts... je devenais un orphelin.
    Les orphelins à la rue se retrouvaient souvent au Camp. Donc si je ne voulais pas m'y retrouver aussi, je devais me faire adopter, soit être loyal à une autre famille...
    Je réfléchissais quand l'homme prit la parole :
    " Je sais que tu es là. Ne fais rien et je ne te tuerai pas tout de suite. "
    J'étais certes intelligent à cette époque, je restais un enfant. Je ne bougeai donc pas, ne comprenant pas le fait que j'allais mourir de toute façon.
    Il était pire que je ne l'avais imaginé. Grand, laid, musclé, la peau mate, les yeux noirs comme l'infini, le visage le plus laid du monde. Un peu défiguré, comme s'il avait un peu " fondu " après avoir été " glacé "... c'était un monstre. C'était un Maire.

    Il faut mettre les choses au clair. Dans les autres États, un Maire était un homme qui dirigeait un village ou une ville particulière. Un Maire pour nous était un monstre, un assassin, un meurtrier sans pitié.
    J'étais terrorisé. Je restais un enfant de presque huit ans.
    " C'est ça. Maintenant, je vais te... "
    Je ne sais ce qui m'avait pris. L'adrénaline peut-être. Ou bien la colère de voir mes parents morts. Ou encore voulais-je en avoir fini ? Bref, je lui avais sauté dessus.
    Personne ne me dicterait ce que je devais faire...




    Ils sont 7. Chapitre 2 (le 1 est poche selon moi). pages 17-18-19.

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Bin oui pourquoi tu ne pourrais pas ?!!
    Au moins ça nous occupera !

    C'est lequel ?

  • Kikyra34 16/07/2012

    ah ben... sais pas. ... je peux remettre un extrait que perosnne a semblé lire ? ^^

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Je réponds à ton appel :P
    On parle de quoi alors ? ;-)

  • Kikyra34 16/07/2012

    allo ! y'a quelqu'un ?

  • Titechloé 16/07/2012

    Et joyeux anniversaire à ton frère O.P-Addict =)

  • Titechloé 16/07/2012

    Merci Marie-Hélène, Kikyra et Caroline ^^
    c'est sympa d'y avoir pensé ! ^^

  • Caroline. 16/07/2012

    joyeux anniversaire a Titechloé et au frère d'O-P Addict^^

  • Kikyra34 16/07/2012

    Ah merde, j'avais totalement oublié, moi aussi !! Désolée Titechloé !! (je suis allée à la bibliothèque à pied pour avoir un coup de soleil :[ et esuite j'ai lu. avant de devoir retourner à l'hôpital...)
    et joyeux anniversaire au frère d'OP-Addict

  • Mary-Hélène 16/07/2012

    Bon anniversaire au frère d'O.P-Addict et à Titechloé je crois ....
    C'était hier, j'y ai pensé mais j'ai complètement d'en parler ...

  • Caroline. 15/07/2012

    hihihi! moi je suis allée voir un feu d'artifice que faisaient des amis à mon frère... c'était pas terrible^^ en plus c'était super dangeureux, parce que faire des feu d'artifice à côté de bote de foin.... ouai en gros moi et mes cousins on s'est barrés avant la fin :D

  • Mary-Hélène 14/07/2012

    Il y a quelqu'un ?
    Je veux bien parasiter ^^

    Je suis en train de déprimer sur ma vie là ..
    Poser pas de questions ça vaut mieux juste là j'ai besoin de la dire ..

    Ah bin non je suis bête, c'est le 14 juillet, personne n'est là .. il n'y a que moi pour rester chez moi un jour pareil ... mais chez moi, je monte dans ma chambre et je vois les feux d'artifices de toutes les viles alentour .. donc bon je suis pas si mal lotie que ça ^^ enfin breeef :D

  • Charlene912 13/07/2012

    Joyeux Anniversaire pour tous les Médicersaires, faut en profiter c'est qu'une fois par an...

  • FannySasha 13/07/2012

    Je l'ai déjà dit mais tant pis JOYEUX ANNIVERSAIRES, JOYEUX ANNIVERSAIRES ^^(oui je sais c'est ma faute s'il pleut)

  • Camillette 12/07/2012

    Merci Violette rêveuse =D

  • Matthieu 12/07/2012

    Joyeux anniversaires tous les gens !!!!!!! ^^ =)

  • Violette_rêveuse 12/07/2012

    Joyeux anniversaire tout le monde, je risque de ne plus être présente jusqu'à dans unpetit moment (je suis à granville et j'ai internet mais demain je repars à Brest et je ne suis pas sûre d'avoir internet ...)

    Donc bon anniversaire en avance à O.P.-Addict, Camillette, WWT Pill, le père d'Angèl, sa cousine, titecloée, le frère de Romane (trop long d'écrire O.P. Addict ... Tu veux bien qu'on t'appelle pas ton prénom ?)

  • O.P-Addict 11/07/2012

    Bon anniv tout le monde :)
    WWT Pill : toi c'est le combien ? :)

    liamlecteur : ça fait longtemps que je t'avais pas vu !

  • Mary-Hélène 11/07/2012

    Je crois que je suis là tous le mois de juillet, à part quelques misérables petits jours non définis mais ça c'est normal ! (sorties entre copines et tout ^^) c'est pas encore planifié :D

    J'espère être présente pour tous les anniversaires !!

    Bon je retourne à ma Wii ;-)
    Pour une fois que je veux y jouer ^^ D'habitude ça me gave assez vite !

  • liamlecteur 11/07/2012

    Joyeux anniversaire aux medicus de juillet

  • WWT Pill 11/07/2012

    Ou comme moi :)

  • O.P-Addict 11/07/2012

    Mirciii :)

  • Titechloé 11/07/2012

    Merci O.P-Addict, Thibault Pill et Angel ^^
    Joyeux médiversaire à toi et à ton frère O.P-Addict =)

  • Angèl 11/07/2012

    moi je serai pas là le 15 alors BON ANNIVERSAIRE titchloé (je crois que c'est ça hein??^^)

  • O.P-Addict 11/07/2012

    ^^ moi aussi je pars le 15 mais j'emmènerai mon ordi parceque après je passe une semaine près de Paris !

  • Thibault Pill 11/07/2012

    Le 15 juillet .......... je ne serait pas là ! Je viendrait juste de partir ! Mer** je loupe tout les anniv' de juillet ! ..... Bon alors je le dit maintenant je crois ! Ouaih, maintenant ! Donc JOYEUX ANNIVERSAIRE Titechloé ! En avance vaut mieux car après je ne sais quand je pourrait revenir sur le slog ! J'espère pas dans deux mois ! XD non normalement !

  • Camillette 10/07/2012

    Ba comme O.P-Addict l'a dit, je suis egalement du 26 juillet :)
    Bon anniversaire à tous ceux qui sont nés en juillet =)
    Biseeeuh ! =P

  • Camillette 10/07/2012

    Ba comme O.P-Addict l'a dit, je suis egalement du 26 juillet :)
    Bon anniversaire à tous ceux qui sont nés en juillet =)
    Biseeeuh ! =P

  • O.P-Addict 10/07/2012

    MEEERCII TOUT LE MOONDE !!! :D :D
    chloé : bon anniv !! t'es le même jour que mon grand frère !! :D

  • Violette_rêveuse 10/07/2012

    Le com rapide, je reviens

  • Kikyra34 10/07/2012

    joyeux anniversaire à tous ceux qui vont fêter leur je-sais-pas-combientième-anniversaire !! et à ceux que c'ets déjà passé, mais que j'ai oublié...

  • marianaia 10/07/2012

    *OPG&B

  • marianaia 10/07/2012

    happy birthday to youuuu, happy birthday to youuuu, happy birthday to youuu OPB&G, happy birthday tooooooooo youuuuuuu !!

    (imaginez que je chante et que ce n'est point beau du tout !)

  • juju12 10/07/2012



    [Agrandir]

    joyeux médiversaire à tous

  • Titechloé 10/07/2012

    Joyeux Anniversaire en avance O.P-Addict ! =)
    Moi, mon anniversaire c'est le 15 juillet ! =))
    Je le souhaite aussi à tous ceux qui sont nés en juillet ^^

  • Emmanette 10/07/2012

    Joyeux anniversaire a tous ceux qui sont nées en juillet !!!:)

  • pauline 10/07/2012



    [Agrandir]

    bon anniversaire a se qui sont née en juillet

  • Caroline. 10/07/2012

    hihihihi ! bon anniversaire à tout ceux qui sont née en juillet (comme O -P Addict^^)

  • Thibault Pill 10/07/2012

    Plus que 60 com pour avoir les 1000 !

  • Thibault Pill 10/07/2012

    De rien O.P-Addict, c'est la moindre des choses !

  • Angèl 10/07/2012

    je viens de me rendre compte qu'en faite, je pars demain, et je suis pas sûr d'être là pour ton anniv'!!! alors bon anniversaire, si je suis pas là (je le redirais le bon jour si j'oublie pas toute seule dans ma chambre^^) et si je suis là, ben....je te le redirais^^

  • O.P-Addict 10/07/2012

    encore MERCI thibault ! :D je penserai à toi (et à vous tous) le jour J !

  • Thibault Pill 10/07/2012

    Je te resouhaite un joyeux anniversaire en avance O.P-Addict car je ne serait pas là se jour là ! Pour ceux qui n'ont pas compris c'est le 26 ! Et aussi bonne anniversaire à tout ceux qui ne se sont pas encore manifesté !

  • Angèl 10/07/2012

    non, sauf toi et ta soeur............ happy médiversaire à vous tous!!!!!!!!!!!!!!
    ( + ma cousine et mon père^^)

  • O.P-Addict 10/07/2012

    Lol ^^
    En juillet sur le slog... je ne connais pas....
    .....Eliiiii ????

  • FannySasha 10/07/2012

    HAPPY BIRTHDAY !!!!!!!!!!!!!(dommage que mon ordi n'arrive pas a chanter ^^)

  • Mary-Hélène 10/07/2012

    A part toi, O.P-Addict, il y en a d'autres du slog qui sont de ce mois ??

  • Mary-Hélène 10/07/2012

    Yoooo !!! Moi c'est ma marraine qui est née le 17 juillet ^^
    Sinon non moi j'en connais pas beaucoup qui sont nés en juillet ..

  • Angèl 10/07/2012

    ouiiii, j'ai mon père qu'est le 14^^ feu d'artifice sa naissance...pas malXD (et j'en connais pleiiin en juillet^^)
    et bon retour Mr Anderson!
    2nd

  • O.P-Addict 10/07/2012

    Oooh je mets le premier com pour la première fois ! :D
    Bon ben Camillette et moi et mon grand frère pour le mois de juillet !
    Et bon Médiversaire à tous les concernés !!

To add your comment here, please login to your account or fill out the form below:

Stay informed of comment updates

I hereby confirm that I am over 13 years of age, own all rights to this content (text, image, video, other), am not infringing any intellectual property rights, author rights or third party rights, and respect the rules and regulations of the Slog community.

LOG IN

Remember me

Log in through your Facebook account
FB.connect

Forgot your password?
To receive an email with your password, Click here!

I want my Slog!

You are an author, a film director, an artist of any kind and would like to make your work public...

By creating a Slog, you can:

  • Be part of the Slog community of readers and other sloggers
  • Share your biography, updates, photos & videos
  • Publish your books, unpublished works, articles, and other projects


Follow Slogs!
You would like to receive updates on Slogs, participate, and interact with the Slog community!
Your message has been sent. We will get back to you as soon as possible.
The Slog Team.

Contact us

Your message concerns:

*

*

MANAGING YOUR SLOG

Access your Slog's settings